Share Button

 – C’est avec de faux passeports qu’ils ont été appréhendés par la police des frontières, le weekend dernier à Selety (localité frontalière entre le Sénégal et la Gambie). Ce sont ainsi trois afghans et un pakistanais en provenance de la Gambie qui tentaient d’entrer dans la région pour poursuivre leur voyage sur la Guinée- Bissao.

De là, ils devaient rallier l’Europe si l’on en croit les premiers éléments de l’enquête. Interpellés puis placés en garde à vue au commissariat de police de Ziguinchor, ces ressortissants asiatiques déférés hier, après-midi devant le procureur ont bénéficié en début de soirée d’un retour de parquet.

D’après les sources de l’enquête les trois afghans et le pakistanais détenaient de faux passeports français et italiens. Dans un contexte marqué par le terrorisme l’arrestation de ces afghans et pakistanais suscitent moult interrogations du genre : Qu’est-ce qu’ils sont venus faire dans cette partie sud du pays ? Pourquoi n’ont-ils pas rallié l’Europe depuis la Gambie où ils étaient ? Une série d’interrogations sur fond de mystères que les enquêteurs vont tenter de percer dans les prochaines heures.

En attendant un éventuel placement sous mandat de dépôt, ces asiatiques que certains qualifient déjà de «présumés terroristes» poursuivent leur séjours au commissariat de police de Ziguinchor. Dans cette partie sud du pays aux allures de zone carrefour, les forces de sécurité sur le qui-vive, surveillent tous les mouvements le long des différentes frontières.

(Avec Sud)

La rédaction Dakarmidi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here