Les premiers résultats de l'élection présidentielle en Centrafrique créditent l'ancien Premier ministre Faustin Archange Touadéra d'une courte avance, a annoncé samedi la commission électorale après dépouillement de tous les suffrages exprimés dans la capitale. Avec 30.999 voix, l'ex-chef du gouvernement, aux affaires de 2008 à 2013, devance Anicet-Georges Dologuélé, qui a également été Premier ministre et qui recueille 28.162 suffrages. /Photo d'archives/REUTERS/Luc Gnago
Share Button

Selon les informations de Libération, le Président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadéra, a rencontré mardi soir à Bangui, Hamadou Diallo, parent des deux jeunes Sénégalais lynchés à mort par une foule en colère le 1er mai dernier, quelques heures après l’attaque de la paroisse Notre Dame de Fatima au Sud-ouest de la capitale, par un groupe armé du Km5. Hamadou Diallo, père et oncle des victimes, a été accompagné par le maire de la ville de Bangui, Raymond Émile Gros Nakombo.
Si Hamadou Diallo est établi en Centrafrique depuis 1982, l’une des victimes qui est son neveu, vit à Bangui depuis à peine 7 mois. Le Président Touadéra l’a rencontré pour lui présenter ses condoléances et partager sa souffrance, mais dénoncer de vive voix le « comportement barbare » des auteurs de cette tuerie. Les deux Sénégalais ont été assassinés sur l’Avenue Boganda au
quartier Lakouanga, par des manifestants surchauffés, qui amenaient le corps de l’Abbé Albert Tougoumalet Baba tué à Fatima, à au palais de la Renaissance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here