Share Button

« Le système électoral sénégalais est un système transparent. Ça ne date pas d’aujourd’hui. S’il ne l’était pas, moi, je n’allais pas perdre quelques localités essentielles. Si on avait les moyens, vous croyez que moi, j’aurais eu que 25% au référendum à Touba ? Il faut que les gens arrêtent.
Quand ils perdent, c’est le système qui n’est pas transparent. Mais quand ils gagnent quelque part, ils disent qu’ils ont laminé le pouvoir. Il faut être cohérent. Je ne prendrai pas un militaire pour en faire un ministre de l’Intérieur. Si c’est cela leur attente, c’est peine perdue. Qu’on travaille pour moderniser notre démocratie, c’est mieux. C’est le peuple qui est souverain. C’est le peuple qui décide de qui sera Président ou pas » 
a déclaré Macky Sall, ce mardi, depuis la capitale éthiopienne. Cela, en réponse à l’opposition qui veut que les élections soient organisées par un ministre de l’Intérieur politiquement non coloré…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here