Edito : Haro contre l’esclavage en Mauritanie : La 2s Tv ne risque rien

Share Button

Fidèle à sa ligne, l’animateur de l’émission « Le Grand Rendez-vous » de la 2s Tv, Mamadou Sy Tounkara avait mis la langue là où la dent fin mal en janvier dernier : ce chroniqueur avait encouragé la lutte armée des esclaves mauritaniens contre leur bourreaux. Après le porte-parole du Gouvernement, le ministre Seydou Guèye, le Secrétaire d’Etat à la communication, Yakham Mbaye, a pondu vendredi dernier un communiqué pour avertir qu’en cas de récidive pour dénoncer et inviter à combattre cette pratique rétrograde que la licence de la télévision d’Elhadj Ndiaye sera purement et simplement retirée. Mais les souteneurs et complexés des esclavagistes au cœur de l’Etat sénégalais, dont Seydou et Yakham, vont tomber encore dans le ridicule. Car, après leurs menaces, le Président Sall a câblé le patron de la 2s Tv pour leur rassurer. Elhadj Ndiaye est l’un de ses proches, qu’il avait nommé par décret. Il a un média et tous deux sont des Hal pulaar. C’est donc dire que la 2s Tv ne risquera rien en participant, par voie médiatique, à encourager la lutte armée contre les esclavagistes mauritaniens, dont le chef de cet Etat, Ould Aziz. Puisque les menaces de Guèye et Mbaye ne sont que bluff aux yeux de Ould Aziz, comme l’a dit Macky, en privé, à Elhadj Ndiaye. Le patron de la 2s Tv n’a pas après raté Yakham, qui tenait à ressortir de l’anonymat en se faisant entendre sur cette question honnie. Pour M. Ndiaye Yakham est un individu insignifiant et limité.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here