Share Button
Edito : Madické se radicalise : Macky est un complexé, qui porte poisse aux Khalifes et la guigne au Sénégal
Me Madické Niang vit une mutation. Car s’il s’était empressé de rectifier Me Wade le lendemain de leur séjour à Touba, où celui-ci l’avait présenté comme numéro 2 de son parti et qu’il jouait à l’Assemblée le rôle d’avocat et non de député du seul groupe parlementaire de l’opposition, cette nouvelle année a comme requinqué l’ami et ancien ministre de Me Wade. Parce qu’il est devenu plus systématique à l’Hémicycle et joue maintenant de fait le rôle de numéro 2 du Pds à la place d’Omar Sarr. Car c’est lui qui a conduit la délégation qui était allée rencontrer la direction de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts) à la veille de sa marche. C’est encore lui qui l’a fait en direction du Syndicat autonome des enseignants du supérieur. Et last but not least, à la reprise du procès du maire de Dakar, c’est également Madické qui s’est adressé à la presse au nom de leur formation libérale. Ainsi c’est comme qui dirait que la candidature de Karim Wade étant des plus improbables, c’est bien Madické Niang le plan B du Pds et ses alliés contre Macky en 2019. D’ailleurs il se susurre que c’est pour ne pas voir celui-ci remettre à la Justice un dossier compromettant qui l’empêchera de participer à la Présidentielle que Me Madické avait choisi de marcher prudemment pour se manifester ouvertement à quelques petits mois de ce scrutin. Ce qui pourrait être en juin prochain. Car c’est ce mois que le Pds a choisi pour tenir son congrès. Tout l’indique puisque l’homme s’est radicalisé en privé : dans les salons des Khalifes, où il se rend régulièrement, il traite Macky Sall de tous les noms d’oiseau ; en attendant le mois de juin pour le faire publiquement. Il est convaincu que Macky,en plus d’être un complexé, porte poisse aux Khalifes et la guigne au Sénégal. Pour preuve, depuis qu’il est au pouvoir, il a accompagné 11 Khalifes dans leurs tombes ; sans compter les autres. Depuis qu’il est là également, les accidents ont démultiplié autant que les incendies meurtriers et autres catastrophes. Madické semble ainsi faire écho à Me Wade, qui déboussolé, avait publiquement déclaré que Macky est esclave, petit-fils et fils d’esclave. Le comble des délires de Wade : Macky est un « deum ». Sacré Pa Sopi, qui hors de lui dit tout devant les caméras !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here