Edito : Retrait des candidatures de son frère et de son oncle : Macky bluffe pour aveugler les Sénégalais

Share Button

Le Président Macky Sall a fait ébruiter par ses services compétents sa « décision » de retirer son frère Aliou Sall, maire de Guédiawaye et président des maires du Sénégal, et son oncle Abdoulaye Thimbo, maire de l’autre populeux quartier de Pikine, de la liste des candidats de sa coalition aux prochaines élections législatives, prévues dans trois mois. Une annonce savamment distillée qui consacre comme sa reculade devant l’opposition et l’opinion qui décrient ses manouvres pour perpétuer par le népotisme la « dynastie Faye Sall », afin de se faire succéder par son frangin. Sa « décision » sonne ainsi comme un aveu que c’est lui qui a effectivement propulsé de par sa position actuelle son frère et son oncle, qui étaient de simples anonymes fauchés avant son accession aux affaires, puis à la Magistrature suprême. Mais à y regarder de plus clair, Macky ne cherche qu’à endormir la vigilance de ses détracteurs. Car son annonce a fait enclencher par son frangin une levée de boucliers pour exiger de lui qu’Aliou dirige la liste du département de Guédiawaye et qu’Abdoulaye pilote celle de Pikine. Les deux départements les plus peuplés du Sénégal. La mise en scène a été même enrobée d’une marche de jeunes jusque devant les grilles du palais de la République pour le « défier », malgré la présence et la surveillance des forces de l’ordre qui veillent nuit et jour sur le périmètre. Ont-elle reçu la consigne de laisser faire ? Il ne peut s’agir que de cela. Car Macky Sall a besoin de ce semblant de « volonté populaire » pour revenir sur sa « décision » au nom de la démocratie de parti. Bref le chef de la dynastie Faye Sall et Thimbo n’a fait que reculer pour mieux sauter. Car il est obligé de manœuvrer autant que possible pour que son frangin s’installe plus confortablement, avant de trouver la meilleure formule pour lui éviter la prison et lui transmettre le pouvoir, habilement.

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

  1. Here’s some food for thought from an insightful quote found featured at the end of this :”The test of our progress is not whether we add more to the abundance of those who have much; it is whether we provide enough for those who have too lil.tet”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here