Editorial : Après les maisons saisies, les « Faye Sall » détournent les 100 milliards recouvrés

0
Share Button
Mimi Touré a encore parlé. Sans doute pour faire oublier que ses camarades de la Ville de Kaolack ne veulent pas du « soutien » de quelqu’une qui ne peut même pas gagner une commune à Dakar, malgré les moyens financiers colossaux dont elle disposait en tant que Premier ministre et tête de liste départementale. A l’occasion de son passage à l’émission « Yoon wi » de la Rfm, elle a soutenu que l’Etat a recouvré 100 milliards de francs Cfa dans le cadre de la traque contre les biens mal acquis. Ah bon, peut-on forcément s’étonner. Car si tel est le cas, cette manne financière aura été certainement détournée par ceux qui avaient lancé ladite « traque ». Puisque, sinon, on ne peut pas comprendre que le seul appareil de radiothérapie, dont dispose le Sénégal, soit tombé en panne. Si Mimi a raison, que dire aussi du fait que des enseignants du supérieur restent sans salaires et que les syndicats du secteur de l’Education se préparent à renouer avec les grèves, pour contraindre l’Etat a traduire en actes les engagements prix avec eux depuis 2014 ? Si 100 milliards sont recouvrés, qu’est-ce qui explique alors qu’il n’y ait pas eu de nouveaux emplois et que le Président Sall se soit même dédit au sujet des 500 000 emplois qu’il avait promis de créer par an ; que les universités promis, comme à Kaolack, tardent à sortir de terre ; que les forces de sécurité peinent à faire face au grand banditisme plus qu’inquiétant faute de moyens matériels et logistiques ? Si Mimi ne bluffe pas pour plaire à celui qui l’a renvoyée et l’envoie aujourd’hui (on ne sait où, pour qui et pourquoi) ces dits milliards ne peuvent qu’avoir été détournés pour des avantages personnels et des objectifs qui sont loin d’être les priorités des Sénégalais. Ce qu’on pourrait bien penser. Parce que Mimi a révélé que 6 milliards de ce montant ont été utilisés pour racheter l’espace qu’occupait l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Dakar, pour abriter le Ministère de la Justice ; malgré les milliards engagés pour la réfection du Building administratif, dont on ne parle plus. Les « Ricains » protègent et défendent eux l’intérêt de leur Nation, s’attachent à régler ses priorités ; surtout dans les domaines de la sécurité, de l’éducation, la santé, la démocratie, la transparence et la justice. La révélation de Mimi remet au goût du jour celles de L’inspecteur radié des Impôts Ousmane Sonko, qui avait soutenu que ce sont les membres de la « dynastie Faye Sall » qui se sont attribué les maisons saisies dans le cadre de la « traque des biens mal acquis ». Et, cela va de soit, qui peut digérer facilement des villas entières sans bruit, ne fera d’une mallette qu’une petite bouchée. L’invite de Sonko faite aux journalistes de se renseigner sur les droits réels, pour identifier les nouveaux propriétaires de ces maisons saisies, ne pouvait pas prospérer. Parce que la majorité de la presse qui compte au Sénégal est aux ordres des « Faye Sall ».
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here