Share Button

Une trentaine de commandants de base et de zone sont convoqués depuis le vendredi dernier par Atoute César Badiate, chef de la plus grande composante des combattants du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), a appris le Journal du Pays, dont l’information et reprise par leral.net.

Selon les informations reçues, le MFDC veut que le gouvernement du Sénégal« cesse les obstructions et met immédiatement fin aux hostilités contre les populations à Kabadjo et à Niafrang et rappelle qu’aucune exploitation du zircon ne sera faite en Casamance ».

« Nous avons à maintes reprises, fait part de notre profonde préoccupation face à l’augmentation continue d’entrave des libertés par les checkpoints et les contrôles, maintenant Macky Sall envoie ses troupes pour terroriser les civils dans les villages. Nous condamnons ces actes qui ne contribuent pas à œuvrer pour la paix en Casamance », a confié un membre politique du MFDC, à Ziguinchor.

« C’est donc dans ce contexte que les combattants « Attika » du mouvement indépendantiste se sont regroupés autour de leur chef , Atoute César Badiate pour des consultations », rapporte un des interlocuteurs.

Pour aappel, en début de semaine, le Gouvernement a ordonné le déploiement de 430 militaires sénégalais dans plusieurs villages autour de Niafrang et Kabadjo pour dit-il, « sécuriser » l’exploitation du zircon et la visite des dirigeants chinois de la firme Astron qui sont attendus ce weekend.

La terreur est tellement perceptible que plusieurs villageois peinent à retrouver leur sommeil. La paix reste alors toujours fragile dans cette partie du sud du pays.

En tout état de cause, le Sénégal reste un peuple uni et invisible et son intégrité doit être préservée à tout prix, quels qu’en soient les intérêts.

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut faire ce que feu HOUPHOUET BOIGNY avait fait avec les bétés, une ethnie de la Cote d’Ivoire qui voulait son indépendance. Qu’a fait le président HOUPHOUET ?
    Un weekend, il a convoqué ces rebelles bétés et il les a fait tous zigouillé, et depuis lors, personne ne parle de ces derniers. Ces criminels du mfdc savent très bien qu’il n’y a pas place pour des assassins de leur acabit dans notre cher Sénégal et que tôt ou tard, ils auront à faire avec la justice pour les crimes commis sur le territoire national. Il n’y a aucune autres solutions que de les combattre sans répis, ce sont des violents qui ne comprennent que la force, ils n’ont aucune moralité, voyez-vous le grand nombre d’innocents mort gratuitement par la volonté de ces monstres.
    Vive le Sénégal debout

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here