Gambie: le procès des présumés meurtriers de Solo Sandeng renvoyé au 20 mars.

Share Button

Gambie: le procès des présumés meurtriers de Solo Sandeng renvoyé au 20 mars

Le juge Kumba Sillah de la Haute Cour de Banjul a renvoyé jusqu’au 20 mars prochain, le procès de l’ancien directeur de la NIA, Yankuba Badjie, et ses co-accusés, Louis Gomez, Haruna Susso, Yusupha Jammeh, Lamin Lang Sanyang, Tamba Massireh, Lamin Darboe, Sheikh Omar Jeng et Babucarr Sallah.

Ces neuf anciens officiers de la sinistre NIA (service de renseignement sous Jammeh) font actuellement l’objet de poursuites pour l’assassinat de Solo Sandeng, un dirigeant de l’UDP et militant politique, qui a été arrêté et torturé jusque que ce que mort s’ensuive.

L’audience ouverte hier, a aussitôt été renvoyée à la demande des avocats O. Danso et B. Jeng.

Entre-temps, des incidents ont éclaté lorsque les accusés entraient dans la fourgonnette devant les conduire à la prison centrale de Mile2. « Vous pouvez pourrir en enfer« , a hurlé Fatoumatta Sandeng, fille de Solo Sandeng. L’incident a déclenché des échanges houleux entre la famille Sandeng et les familles des accusés dans les locaux de la haute cour mais la sécurité s’est précipitée pour contrôler la situation, selon les médias gambiens.                                                                                                                                                                 Avec Leral.net

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here