Share Button

Yakham Mbaye dixit, citant Pierre Desproges : »Les diplômes sont faits pour les gens qui n’ont pas de talent. Vous avez du talent ? Ne vous emmerdez pas à passer le bac.»
Yakham Mbaye nous apprend donc que les talents n’ont pas besoin d’avoir plus que le bac! Pour nous dire qu’il est un talent. Oui! Il n’a que le bac, il n’en est pas peu fier, comme nos braves tas de muscles qui plastronnent car ils ont poussé leurs études jusqu’à la classe des nandités!
Je lui concède que l’intelligence n’a rien à voir avec l’instruction, mais la compétence, elle, ne peut être que le fruit d’un apprentissage sanctionné par des diplômes. On ‘acquiert pas la connaissance en effet, sans études approfondies.
Un ignare ne peut donc pas se prévaloir de compétences qu’il ne peut qu’avoir usurpées, par la force de ses vociférations et autres diatribes.
Quand en plus l’ignare en question est un attardé mental doublé d’un indigent intellectuel et qu’on lui a confié un boulot dont il ne connait vraiment pas grand chose, à quoi s’attendre d’autre qu’à devoir rattraper ses bêtises infantiles : bastonnade d’adversaires politiques, petites combines à deux sous de voyous de quartiers, sorties injurieuses contre des ministres de la République et j’en passe.
Au moins qu’il respecte nos qualités intellectuelles et notre attachement authentique à la lecture, une qualité méconnue de lui qu’il tente maladroitement de s’arroger.
En effet, les livres charrient une connaissance qui invite à la méditation et nous permet de nous recentrer et d’appréhender le monde et notre rapport à l’autre à travers un prisme qui nous condamne à l’humilité, à la sagesse, à la mesure et au respect de l’autre et de soi aussi avant tout.
Bref, à travers le savoir que véhicule le livre, qui a raté son éducation se rattrape par son instruction.
Le pauvre Yakham quant à lui semble les avoir ratées toutes les deux !
Sans éducation, sans instruction et pourtant très fort le mec: il est ministre au Sénégal, rien que ça!
Cissé Kane NDAO
Président A.DE.R

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here