Share Button

Mais, du côté du Grand parti de El Hadj Malick Gakou, cela ne suffit pas. On le met même en garde. « Le ministre de l’Intérieur doit savoir raison garder. Il ne peut pas conduire un dialogue politique avec l’opposition car, en la matière, c’est son patron qui décide.  Du reste, dialoguer avec un président de la République qui ne respecte pas ses engagements, demeure sans intérêt pour le Sénégal. L’opposition a déjà récusé le ministre de l’Intérieur et rien n’a changé à ce niveau», a prévenu le président de la Convention des jeunes du Grand Parti, Malick Guèye.

Et le patron des jeunes de ce parti, d’indiquer la voie à suivre. « J’en appelle à la vigilance des patriotes. La jeunesse de l’opposition devra être un rempart solide de la consolidation de la démocratie sénégalaise. La convention des jeunes du Grand parti prendra à cet égard, des initiatives hardies», promet Malick Guèye.

La rédaction de leral.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here