Share Button

« Nous allons discuter du plan stratégique pour le mandat (cinq (5) ans); voir pendant ce mandat-là quelles questions nous allons aborder après cette mise à niveau, après la prise en charge de certaines questions», décline le président du HCCT, en plénière de la première session ordinaire 2017
Pour Ousmane Tanor Dieng, «les collectivités locales connaissent beaucoup de problèmes et ce sera l’occasion avec le regard universitaire d’experts de discuter de ces difficultés».

Toutefois, «le Haut Conseil, en tant qu’assemblée consultative chargée d’étudier et de donner des avis sur les politiques de décentralisation, d’aménagement de développement du territoire», constitue aux yeux de son président, «le maillon qui manquait à la chaîne de reformes sur la décentralisation».

Interpellé sur l’affaire Khalifa Sall, le Secrétaire général du PS (Parti Socialiste) n’a pas voulu se prononcer.                                                                                                                                                                                                                                                                   Avec Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here