Share Button

Les langues se délient sur la tentative de suicide de Doudou Diouf, directeur de l’hôpital de Sédhiou. A l’annonce de la nouvelle, certains gorges profondes avaient relié cette affaire au différend qui l’oppose au personnel de l’établissement.

En effet, depuis quelques jours des travailleurs affiliés au Syndicat unique des travailleurs de la Santé (Sustas) sont en grève. Le député Boubacar Biaye, par ailleurs Président du Conseil d’Administration de la structure hospitalière, écarte la thèse d’un malentendu comme motif de la tentative de suicide.

« Si c’est la grève des travailleurs de l’hôpital qui est à l’origine de sa tentative de suicide, ça me surprend, parce que la question a été presque réglée et le mot d’ordre a été levé. Les points que j’ai lus dans la plate-forme, ne peuvent pas le pousser à mettre fin à sa vie », affirme le député qui ajoute que les points tournent des « contrats et le versement des cotisations à l’Ipres ». « Une réunion était prévue aujourdhui, pour évacuer ces points », signale Boubacar Biaye à la RFM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here