Share Button

La question mérite d’être posée. Surtout au vu de cette déclaration que le désormais ex-juge a faite au peuple sénégalais. « Nous sommes à la croisée des chemins. Par conséquent, toutes les forces vives de la nation doivent sortir de leur résignation, de leur indifférence par rapport à la grave situation de notre pays. Sortons de nos égoïsmes, pensons moins à conserver le confort de nos situations et remplissons plutôt nos devoirs vis-à-vis de notre pays qui nous a tout donné et que nous ne devons pas léguer, exsangue, à nos enfants. Sortons de nos hésitations, vainquons nos peurs pour affronter avec courage les défis d’un Sénégal nouveau. Pour ce faire, une nouvelle mentalité doit émerger. A vrai dire, la seule émergence qui vaille aujourd’hui, c’est l’émergence d’une nouvelle citoyenneté, l’émergence d’un patriotisme nouveau, l’émergence d’une nouvelle gouvernance, seuls capables de vaincre le statu quo et de porter le développement durable et harmonieux. » Voilà qui est clair. Toutefois, Ibrahima Hamidou Dème a préféré réserver la « surprise » pour ce jeudi 29, où il donne rendez-vous à la presse pour un point de presse. A nos confrères de l’Observateur, Ibrahima Hamidou Dème a confié: « Je n’exclus rien ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here