Idy fauché ou « Ndioumblang », voulant leurrer le pouvoir ?

0
Share Button

En prison, rapporte le psychologue Serigne Mor Mbaye Cissé, l’ex Premier ministre Idrissa Seck lui avait confié que c’est « l’argent » qui l’opposait à son ex mentor Wade. Ce que semble bien confirmer « l’accord de minuit », dont même l’actuel pouvoir ne parle plus. Mais, c’est comme qui dirait que celui qui jurait que jamais aucun centime illicite ne serait prouvé contre lui « jusqu’à l’extinction du Soleil » n’est plus si liquide, s’il ne fignole pas d’être pauvre comme Job. Car il tarde à honorer le remboursement de 400 millions de francs Cfa qu’il avait contractés au niveau de la Cbao-Attijari banque pour la réalisation d’un projet d’Université dans la région de son Thiès natal. Mais pourvu que le régime n’encourage pas la banque à réaliser sa garantie. Lui qui se promettait Premier ministre de traquer sans quartier « Ndioublang » a hypothéqué sa maison du Point E. Mais cette hypothèse est à écarter. Car l’homme est aujourd’hui l’un des plus riches du pays. Il ne veut que divertir son monde et surtout les Sall, qui ont décidé de fouiner dans les comptes des opposants et dépoussiérer tous leurs dossiers qui dorment dans les tiroirs.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here