Share Button

moutons-tabaskiA quelques semaines de la fête de la Tabaski, le Président des éleveurs des Sénégal rassure les chefs de famille. Selon Harouna Gallo Ba, il y aura cette année des moutons en nombre suffisant et pour toutes les bourses. C’est la raison pour laquelle, il a invité les populations à ne pas céder à la panique et à garder leur sang froid.
Harouna Gallo Ba, le Président de l’Union Nationale des Organisations d’Eleveurs du Sénégal (UNOES ) a assuré hier dans la banlieue dakaroise qu’il y aura cette année suffisamment de moutons de Tabaski. Dans un entretien exclusif qu’il a bien voulu nous accorder au niveau de la Seras de Pikine, M. Ba a toutefois invité les populations à la sérénité. « il y aura cette année beaucoup de moutons. Il ne faut que les sénégalais paniques pour rien », a-t-il indiqué. Selon lui, le marché sera très bientôt suffisamment approvisionné en mouton pour les besoins de la Tabaski. « Cette année toutes les conditions sont réunies pour ne pas qu’il y ait pénurie de mouton », a notamment souligné le Président des éleveurs du Sénégal. Dans la foulée, il a en outre déclaré qu’il n’est pas normal que le Sénégal continue d’importer des moutons chez ses voisins. « Nous sommes encore obligés d’importer des moutons dans la sous région notamment en Mauritanie et au Mali. J’ai espoir que cette tendance sera inversé d’ici à cinq ans », a-t-il souhaité. Mais pour atteindre cet objectif, dira-t-il en substance, la modernisation du sous secteur de l’élevage s’impose. Par Siaka Ndong

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here