Incendie aux Parcelles assainies: le présumé coupable déféré au parquet

Share Button

L’auteur présumé de l’incendie qui a coûté la vie à cinq (5) enfants d’une même famille à l’Unité 17 des Parcelles Assainies, le mercredi 10 mai dernier, a été déféré au parquet, hier soir, où il devait être mis en examen pour homicide involontaire.

Interpellé sur les faits qui lui sont reprochés, Mansour Fall, par ailleurs grand-père maternel des victimes a déclaré avoir laissé la bougie allumée dans la chambre car, d’habitude, elle finit par s’éteindre elle-même après s’être consumée. « En effet, poursuit-il, il n’y a pas d’électricité dans notre maison, ce qui m’oblige en conséquence à allumer une bougie pour avoir de la lumière ».

Ne cherchant pas nier les faits, Mansour Fall a reconnu qu’il est un alcoolique, non sans préciser toujours dans sa déposition qu’il n’était ivre au moment de sortir de sa chambre.

A en croire Le quotidien « Vox Populi », la police a par ailleurs révélé que Ndoumba Dièye, la mère des victimes, avait quitté la maison depuis deux mois. Les victimes étaient sous la garde de leur grand-père paternel, Jean Pierre Diaz, âgé d’environ 68 ans.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here