Share Button

Le Président Wade n’installera pas le nouveau président de l’Assemblée nationale et ne siègera pas. Du coup, l’appel de Manko taxawu senegaal au leader du Pds pour libérer Khalifa SALL n’aura pas de réponse favorable.

Alors, Abdoulaye Makhtar DIOP devient le Doyen d’âge de la 13ème Législature.

La question a été longtemps agitée. Wade siègera-t-il à l’Assemblée nationale ? A la proclamation des résultats définitifs du scrutin du 30 juillet dernier, la réponse n’était pas encore claire. Mais Le Quotidien a appris que la tête de liste de la Coalition gagnante/Wattu senegaal est en train de «finaliser sa lettre de démission». En conséquence, en tant que Doyen d’âge, il n’installera pas, aux côtés des deux benjamines (Aminata DIAO (Apr) et Yéya DIALLO (Ps), le président de l’Assemblée nationale jeudi prochain. C’est donc la fin d’un suspense. Certains pensaient pourtant que le personnage imprévisible pourrait bien surprendre son monde, en rangeant son statut d’ancien chef de l’Etat. A raison peut-être, parce que rares étaient ceux qui croyaient que le prédécesseur de Macky SALL concrétiserait son projet de diriger la liste de son parti et ses alliés. D’autres, en revanche, lui prêtent encore une certaine «hauteur» pour ne pas se «rabaisser» à la chambre basse. Mais dans son entourage, il se dit d’ailleurs que le secrétaire général du Pds a indiqué qu’il n’a jamais pensé siéger à l’Assemblée nationale et que sa seule mission était d’accompagner ses hommes, de les remotiver et surtout de ne pas laisser son parti mourir de sa belle mort. Et il est vrai que les résultats de sa coalition ont montré que son coefficient personnel a dû chambouler les pronostics, devant Manko taxawu senegaal de Khalifa SALL, Idrissa SECK et Malick GAKOU donnée favorite derrière Benno bokk yaakaar. A l’arrivée, la campagne avait présagé un tout autre résultat qui s’est traduit par les 19 députés de la Coalition gagnante/Wattu senegaal.

MTS déchante pour la libération de Khalifa SALL

Par conséquent, ce devrait être un désespoir pour les hommes du maire de Dakar qui comptaient sur Abdoulaye Wade pour obtenir la présence de leur tête de liste à l’installation de l’Assemblée. «Il (Wade) ne doit pas se laisser influencer par ceux qui lui disent qu’une libération de Khalifa SALL n’est pas dans son intérêt. En tant que Doyen d’âge, il doit se présenter à l’Assemblée nationale et présider la séance d’ouverture. A ce titre, il pourra exiger la suspension des poursuites contre le maire de Dakar. Rien ne l’en empêche. Le Règlement intérieur lui donne ce droit. Je lui demande de prendre ses responsabilités», avait dit Jean Paul Dias lors d’une conférence de presse de Manko taxawu senegaal il y a quelques jours. Mais comme le précise l’article 11 : «Aucun débat ne peut avoir lieu avant l’installation du Bureau définitif, sauf s’il porte sur des questions de procédure relatives à l’élection en cours…»

Abdoulaye Makhtar DIOP, le Grand Serigne de jeudi

Il a été intronisé Grand Serigne de Dakar. Cette fois-ci, c’est lui qui va introniser. Abdoulaye Makhtar DIOP, en l’absence de Abdoulaye Wade, est le Doyen qui va installer Moustapha NIASSE ou quelqu’un d’autre le 14 septembre. 5ème sur la liste proportionnelle de Benno bokk yaakaar, le député sortant est né le 14 mars 1946 à Dakar. Député de la 12ème Législature, élu sous la bannière du Pvd, l’ancien ministre était dans le bureau sortant. Abdoulaye Makhtar DIOP se chargera donc de faire respecter l’article 9 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale : «Au début de la Législature, le plus âgé des membres présents sachant lire et écrire la langue officielle assure la présidence de la séance jusqu’à l’élection du président. Il est assisté par les deux plus jeunes, sachant lire et écrire la langue officielle, pour assumer les fonctions de secrétaires. Il fait procéder à l’appel nominal des députés. Après avoir fait constater que le quorum est atteint, il déclare la séance ouverte.»

Toussaint MANGA à la place de Wade : L’UJTL a 2 sièges

Le retrait de Wade favorisera donc l’entrée de Toussaint Manga qui était à la 11ème place sur la liste de la Coalition gagnante/Wattu senegaal qui a obtenu 10 sièges. Ainsi, l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) aura deux places finalement pour la 13ème Législature. Il s’agit de son secrétaire général (7 février 1983) et de la présidente de la commission féminine Marie SOW NDIAYE (13 janvier 1983). Une récompense surtout pour Manga (34 ans) qui a été de tous les fronts avec des va-et-vient à Rebeuss sous Macky SALL.

 

 

LeQuotidien

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here