Share Button

Le nouveau smartphone d’Apple reprend le même format que son prédécesseur, tout en apportant plusieurs améliorations bienvenues.

Ceux qui attendaient avec la série 7 de l’iPhone un nouveau boîtier ou une nouvelle taille d’écran seront inévitablement déçus. Physiquement, les iPhone 7 et 7 Plus reprennent exactement le même format que le 6S et le 6S Plus. Mêmes dimensions, même épaisseur, même poids à 3 grammes près… Comment alors justifier le passage au chiffre supérieur? D’abord avec le boîtier (enfin) étanche, capable de plonger dans l’eau 30 minutes à un mètre de profondeur, ce qui l’assure contre les accidents de piscine et… de toilettes. D’autres détails s’imposent dès qu’on prend les nouveaux modèles en main. Le bouton physique, notamment. Moins profond que sur le 6S, il ne s’enfonce pas mais réagit à la pression du doigt en produisant une vibration qui imite l’effet d’enfoncement. Original et pas trop déstabilisant. On s’y habitue d’autant plus facilement qu’il se comporte comme sur les modèles précédents, pour déverrouiller l’appareil, ouvrir l’écran multitâche ou revenir à la page d’accueil. Un nouveau panneau dans les réglages permet d’ailleurs de choisir parmi trois niveaux de vibration.

Premier contact avec l’iPhone 7:

Côté écran, on reste sur la même résolution que sur la génération précédente, mais manifestement Apple a décliné la technologie déjà éprouvée sur l’iPad Pro puisque les couleurs sont plus chatoyantes. Sur les deux modèles, l’appareil photo semble aussi plus sensible et plus lumineux, ce que nous vérifierons dans des tests plus approfondis. L’iPhone 7 Plus marque une plus forte différence avec son objectif double. Par défaut, c’est le grand angle qui est actif au départ. Un appui sur l’écran et on passe sur la deuxième optique qui rapproche le sujet avec un zoom 2X. Faites glisser le doigt sur l’écran et vous pourrez encore agrandir l’image grâce au zoom numérique. Plutôt bien conçu, ce système permet ainsi d’éviter les photos pixélisées ou floues dès qu’on active le zoom. Qui plus est, il fonctionne aussi en vidéo. On note au passage que les fonctions vidéo n’ont pas beaucoup évolué. On reste au mieux à des séquences 4K à 30 images par seconde.

Permier contact avec l’iPhone 7 Plus:

La disparition de la prise minijack, qui quoi qu’on en pense se justifie (il faut en finir avec la conversion douteuse en analogique des morceaux en numérique), devrait se traduire par une recrudescence de casques audio à brancher sur le connecteur Lightning pour compléter l’offre actuelle en écouteurs Bluetooth. Seul bémol: en branchant soit un casque soit l’adaptateur minijack sur la prise Lightning, on perd la possibilité de recharger l’iPhone…

Premier lancement du jeu Broken Kingdom sur iPhone 7 Plus:

Enfin, l’arrivée des écouteurs AirPods nous a laissé perplexe. Les points positifs: un appairage d’une simplicité exemplaire et une qualité audio plutôt bluffante avec des basses bien présentes et des médiums très équilibrés. Les points négatifs: l’absence de commandes sur les écouteurs (il faut agir sur l’iPhone pour changer de piste et monter le niveau sonore, impossible de mettre la musique en pause sans retirer les écouteurs), l’obligation de les associer à un compte iCloud, et enfin un prix assez élevé de 179 euros…

iPhone 7: comment se déroule la connexion des EarPods

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here