Share Button

Les Journées du «Mahad» 2016 ont vécu, le dimanche 29 Mai 2016, à l’Institut Islamique Cheikh Abdoulaye Wilane de Thiaré (Commune du dép. de Kaolack). Au cours de cet événement religieux qui draine, annuellement, de nombreux fidèles et qui avait pour cadre la place publique de la localité, le guide religieux niassène, le grand «Moukhadam» Cheikh Abdoulaye Wilane, a animé une conférence axée sur les préceptes de la foi islamique. Le Saint homme a savamment éclairé l’assistance par un discours d’orientation et d’encadrement allant dans le sens d’éduquer et de mieux comprendre l’Islam. Ce grand marabout très respecté et adulé dans le Ndoucoumane s’est aussi revenu sur l’historique de l’Institut Islamique de la localité-hôte qui porte son nom et les 13 autres implantés à travers le Sénégal. Au terme de son exposé, Cheikh Abdoulaye Wilane a salué les efforts consentis par le régime du Président Macky pour l’éducation islamique à travers, notamment, l’instauration du Baccalauréat Arabe : «Ni le Président Senghor, ni Diouf, encore moins Me Wade n’avait fait autant d’efforts pour la reconnaissance de l’éducation islamique dans notre pays. Le Président Sall, l’on ne cesse de le remercier, de le féliciter pour l’estime qu’il nourrit à notre endroit en instaurant le Bac Arabe. Nous ne cessons de prier pour lui et de l’accompagner pour sa réussite pleine et entière. Quant’ au parrain de cette année, un autre digne fils de Thiaré, en l’occurrence, M. Bamba Mbodj, responsable de l’APR, nous continuons d’être à ses côtés. Il accompagne la politique sociale de son mentor politique comme les soutiens au mouvement de jeunes, groupements de femmes, parrainages, aides scolaires et assistance aux familles religieuses pour ne citer que ceux-là.» Ragaillardi par ces compliments, le parrain de cette journée, M. Bamba Mbodj, sous une pluie d’applaudissements, se veut laconique : «Ce que je veux et qui me démange le plus, c’est la réussite de son Excellence le Président de la République, M.Macky Sall. C’est un homme de défi qui entend pousser le Sénégal vers l’émergence. Je vous demande de prier pour lui.»
:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here