Share Button
Le maire de Ndoulo, Kany Bèye, persiste et signe. L’arrestation de Khalifa Sall découle de la volonté du pouvoir d’éliminer un adversaire politique et de l’empêcher de participer à la présidentielle de 2019. Après s’être prononcé hier sur différents sujets d’actualité lors de la finale des « Navétanes », Kany Bèye s’est voulu formel.

« L’affaire Khalifa Ababacar Sall est purement politique. 90% des Sénégalais le savent. Mais nous laissons cela entre les mains de Dieu, le Tout-Puissant. La seule et unique motivation du régime dans cette affaire, c’est de tout mettre en oeuvre et d’utiliser tous les moyens possibles pour empêcher Khalifa Ababacar Sall, de se présenter comme candidat à la prochaine élection présidentielle de 2019. Mais c’est peine perdue, parce qu’il sera bel et bien le prochain président de la République du Sénégal« , dit-il.

S’agissant de la candidature déclarée de Barthélemy Dias aux prochaines élections du Ps, Kany Bèye approuve totalement et y adhère. « Barthélemy Dias a le droit de se présenter pour briguer le poste tant convoité au niveau de notre formation politique, le Parti socialiste. Aujourd’hui, tout le monde sait qu’au Ps, il n’existe pas de démocratie interne. C’est Ousmane Tanor Dieng et ses acolytes qui décident de tout.

Mais il faut surtout rappeler à ceux qui ont la mémoire courte, que Ousmane Tanor Dieng a accédé au poste qu’il occupe aujourd’hui sans être passé par une quelconque élection. Et quelqu’un qui n’a pas été élu démocratiquement, ne saurait régner ou faire régner la démocratie. Depuis 1996, il n’y a jamais eu d’élection digne de ce nom, au Parti socialiste« , explique-t-il.

Quant aux assurances du nouveau ministre de la Justice qui a soutenu que les droits de Khalifa Sall seront respectés, et la justice rendue, Kany Bèye émet ses réserves.

« Nous ne croyons aucunement, pas une seule seconde ni au nouveau ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, ni aux propos qu’il a tenus concernant notre camarade, le maire Khalifa Ababacar Sall. Ceci, pour la seule bonne et simple raison que ce ministre de la Justice ne fait qu’exécuter les ordres directs de Macky Sall, qui a fini de faire de Khalifa Ababacar Sall, son principal ennemi. Si Macky Sall lui disait demain de faire sortir Khalifa Ababacar Sall de prison, il le ferait immédiatement« , martèle-il.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here