Share Button
Les souvenirs du drame sont encore frais dans les mémoires des populations Kaolackoises. Il y a dix ans, deux enfants étaient retrouvés morts noyés entre Kahone, Dialègne-Est et Médina-mbaba, alors qu’ils essayaient de réussir la traversée de ce canal à ciel ouvert, faute d’avoir des ponts.  Aujourd’hui, le casse-tête est dépassé. La construction de trois ponts qui vient d’être achevée, est inscrite à l’actif du professeur Mounirou Ly, Coordinateur du Programme National de Lutte contre les Encombrements.
Les populations étaient, en effet,  obligées de faire un contournement de plus de deux kilomètres pour accéder à Kahone. Une situation difficile qui a duré plusieurs années et qui n’a pas été sans conséquence sur le quotidien des habitants des quartiers précités que sont Dialègne-Est, Médina-Mbaba et Kanda Fodé Bayo. Ils ont tenu à exprimer toute leur  gratitude à l’endroit du donateur…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here