Share Button
Le ministre kenyan Joseph Nkaissery en 2015.

Le ministre kényan de l’Intérieur Joseph Nkaissery est mort dans un hôpital de Nairobi où il avait été admis pour un contrôle médical, a brièvement annoncé samedi le gouvernement kényan.

« C’est avec émotion et une peine profonde que nous annonçons la mort soudaine du ministre de l’Intérieur, le général à la retraite Joseph Nkaissery », a indiqué un communiqué du gouvernement.

Le texte précise que Nkaissery est mort « à l’hôpital Karen de Nairobi quelques heures après y avoir été admis pour un contrôle médical », sans indiquer la date ou la cause précise du décès.

Ministre de l’Intérieur depuis 2014

Âgé de 68 ans, le général Nkaissery était ministre de l’Intérieur et secrétaire à la coordination du gouvernement depuis le 2 décembre 2014.

Député depuis 2002, il avait été nommé à ce poste par le président Uhuru Kenyatta pour remplacer Joseph Ole Lenku, à la suite d’une vague d’attaques revendiquées par les jihadistes somaliens shebab qui avait frappé le Kenya en 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here