Kenya : neuf personnes tuées

Share Button

Les attaques ont été menées, selon la police, par des shebab dans les villages de Jima et Pandaguo, dans le comté de Lamu.

Kenya attaqué
Image captionLe président Uhuru Kenyatta a évoqué « un regrettable incident « 

Au moins neuf personnes ont été tuées par des militants jihadistes shebab présumés dans deux villages du sud-est du Kenya proches de la frontière somalienne, ont annoncé samedi les forces de sécurité locales.

Un haut responsable de la police nationale à Nairobi a confirmé l’incident: « c’est vrai, nous avons eu neuf morts dans l’attaque de ce matin », a indiqué l’officier sans autre détail.

Lors d’une intervention à la télévision à la suite du décès à l’hôpital du ministre de l’Intérieur Joseph Nkaissery, le président Uhuru Kenyatta a évoqué « un regrettable incident ce matin, que nous sommes en train d’évaluer ».

En annonçant la nomination du ministre de l’Education Fred Matiangi en intérim au poste de l’Intérieur, le président Kenyatta a souligné qu’il n’y aurait pas de « vide du pouvoir concernant la sécurité » dans le pays.

En début de semaine, trois policiers avaient été tués dans l’attaque d’un poste de police à Lamu, attribuée par les autorités aux shebab.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here