Share Button

Comme Pr Ismaïla Madior Fall, Abdou  Khafor Touré est formel : les risques d’une cohabitation à l’Assemblée nationale du Sénégal entre le pouvoir et l’opposition sont minimes. Ce, après les élections législatives du 30 juillet prochain.

Lesquelles, s’annonçant très disputées eu égard à la nouvelle dynamique de l’opposition de faire bloc pour contrer le régime en place dans plusieurs localités, consacreront, néanmoins, une large victoire du camp présidentiel.

Dans le quotidien EnQuête, le désormais membre de l’Alliance pour la République (Apr), Parti du président Macky Sall au pouvoir, balaie d’un revers de main, cette possibilité. «La cohabitation n’est pas possible», a-t-il tranché, chez nos confrères de la Cité Mermoz de Dakar.

«Aujourd’hui, on ne comprend plus rien des Coalitions qui se nouent. Ce sont des frustrés. Des gens qui ont une revanche à prendre ou ne supportent pas d’avoir été dépassés dans leur parcours par le président Macky Sall. Et qui pensent que tous les moyens sont bons pour le faire tomber», a fustigé Abdou Khafor Touré.

Avec Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here