Khalifa Sall en prison – La patate chaude commencerait-elle à brûler la langue du Macky ?

0
Share Button
Le président de la République n’a pas perdu du temps. Aussitôt après son retour d’Abidjan où il était allé prendre part au sommet des chefs d’Etats et de gouvernements de la Cedeao, le chef de l’Etat s’est rendu (comme révélé en exclusivité par dakarposte) à Tivaouane pur s’entretenir avec le nouveau Khalife général des Tidianes, Serrigne Abdoul Aziz Sy Al Amine.

Officiellement il s’agit d’une visite de courtoisie comme il est d’usage lorsqu’un nouveau Khalife vient d’être installé mais, selon des sources de dakarposte tapies dans la ville religieuse, le président de la République a profité de l’occasion pour annoncer une prochaine visite à Médina Gounass pour les besoins du «Daaka» .
Il nous revient qu’il aurait demandé au Khalife de Tivaouane de peser de toute son influence afin de dissuader Khalifa Sall de présenter une liste aux prochaines législatives contre celle de Bennoo Bokk Yaakar.
« Le cas du maire de Dakar est devenu très préoccupant pour le président de la République qui n’a cessé de multiplier des émissaires ces derniers temps auprès de Khalifa Sall afin de faire revenir ce dernier à de meilleurs sentiments » nous souffle t’on.

Nous avons également pu glaner que de nombreux chefs religieux ont tenté de convaincre ce dernier de ne pas se présenter aux législatives sur une liste de l’opposition. Les plus téméraires de ces émissaires seraient allés même jusqu’à lui proposer de payer eux-mêmes le montant de la caution demandée par le doyen des juges pour sa libération provisoire s’il donnait son accord mais le maire de Dakar leur a opposé un «niet» courtois mais ferme.
Le dossier Khalifa Sall est de plus en gênant pour le pouvoir mais aussi pour la famille Sy de Tivaouane où certains membres influents de la confrérie ne cachent pas leur soutien au maire de la capitale de plus en plus considéré comme un prisonnier politique. Homonyme de feu Serigne Babacar Sy, vénéré père de l’actuel Khalife, Khalifa Sall bénéficie de la sympathie d’une bonne partie des disciples Tidianes comme Serigne Moustapha Sy qui ne cache guère son amitié avec l’édile de la capitale.
A Tivaouane l’on est d’autant plus agacé que des informations sérieuses font état de la tenue imminente d’un procès sur l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, procès qui pourrait aboutir sur des révélations gênantes pour nombre d’hommes politiques et de chefs religieux qui ont eu à bénéficier des largesses de la mairie de Dakar tirées de cette fameuse caisse d’avance mais aussi sur la condamnation du maire et la possibilité de son inéligibilité. Car la rapidité avec laquelle l’instruction s’est déroulée au moment où de multiples dossiers dorment dans les cabinets d’instruction est interprétée comme une réelle politisation de cette affaire.
A quelques mois des législatives, le pouvoir ne plus se permettre d’ouvrir de nouveaux fronts en se créant de nouveaux adversaires politiques en continuant d’embastiller un probable candidat, surtout le maire de Dakar qui est un fervent talibé de l’actuel porte-parole de la famille de Maodo Malick Sy au même titre que la Pemière Dame Marième Faye Sall.
Alors comment le pouvoir pourra-t-il se débarrasser de cette patate si chaude sans se brûler la langue ?

dakarposte

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here