Share Button

 En cette veille d’élection cruciale au Sénégal, l’entourage du Président est agité et a tendance à lui raconter des choses contraires à la réalité sur le terrain. Sur 10 sénégalais, les 07 en moyenne ont déjà décidé de ne plus faire confiance à Macky Sall selon un sondage de votre site Dakarmidi.

Tellement de choses se sont passées pour que les populations décident de mettre un terme à la manière inélégante du Chef de l’Etat de diriger le pays. La preuve, en cinq ans de gouvernance, qu’est-ce que le citoyen lambda n’a pas enduré avec ce régime stagiaire, qui manque de bagages techniques pour propulser notre économie et alléger la souffrance des sénégalais.

Qu’avons-nous fait pour que l’homme que nous avons élus à plus de 65% en 2012, nous menace, salit notre crédibilité, emprisonne qui il veut selon ses désirs et utilise presse, justice, police, gendarmerie et renseignements généraux pour liquider tous ses potentiels adversaires politiques.

En cinq ans, le Sénégal a connu une terrible régression des valeurs qui ont toujours fondé sa République, car celui qui porte le projet d’espoir n’a pas décidé de faire bouger les lignes, puisque ne sachant pas par où commencer, et c’est cela le grand danger qui guette notre pays.

L’homme a peu de respect pour les deuils, et quand il a l’occasion de s’y rendre, il en profite pour solder ses comptes, chahuter ceux-là à qui Dieu a privé de pouvoir et enfin faire un clin d’œil à ceux qui sont tentés de rejoindre ses prairies, les portes marron beige grandement ouvertes pour accueillir le maximum de transhumants.

Sous les yeux de tout un peuple, le Président et son équipe ne veulent guère que nous accédions au développement, car par les multiples emprunts obligataires, notre pays devient un otage permanent de certaines puissances du lobbying et de la finance internationale.

En cela s’ajoutent beaucoup de ratés qui ont fini par dégrader la vie des ménages et plomber de manière creuse notre économie. Le nombre de virements effectués à l’étranger par le trésor public pour le compte de multinationales qui ont raflé tous les grands marchés de l’Etat, a atteint des proportions inquiétantes, qui asphyxie le pouvoir d’achat des sénégalais et qui brise la carrière de nos sociétés locales.

C’est aussi sous le magistère de Macky Sall qu’il y’a eu plus d’emprisonnement arbitraires marqués par son désir de mieux s’asseoir sur le fauteuil présidentiel. Somme toute, le peuple devra noter Macky Sall dans ces législatives qui se profilent et qui donneront un souffle nouveau à la République, défigurée, malmenée, pillée, et pour qui toutes les valeurs ont été bafouées et souillées. Et ce train d’espoir qui klaxonne à l’entrée de la gare, même les plus grands techniciens de l’automatisation du fichier ne pourront l’empêcher de pénétrer notre territoire, suivez notre regard…

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here