LETTRE OUVERTE A MONSIEUR MACKY SALL : CHER PRESIDENT, DE GRACE NE LAISSEZ PAS VOTRE ENTOURAGE VOUS ISOLER !

0
Share Button
L’homme a fait plusieurs fois le tour du Sénégal en si peu de temps. Il a drainé les foules partout où il est passé ; il les a écoutées avec attention et avec toute la patience requise. Il a eu à comprendre les réalités de la crise qui secoue notre pays dans tous les domaines. Cette même crise Monsieur le Président persiste, et rien n’a changé depuis l’avènement de cette nouvelle alternance, alors que personne ne vienne vous dire que les choses s’améliorent depuis que vous êtes là, sous le simple prétexte de vouloir vous isoler. C’est cet écart orchestré par les hommes de Wade qui l’a conduit à son humiliation du 25 Mars dernier !
Restez à l’écoute de tout le monde sans exclusion, comme vous avez si bien su
le faire durant vos 03 années d’opposition, car la grande qualité d’un dirigeant, c’est sa capacité à écouter et dans certain cas, c’est dans cette écoute que Dieu trame dans les bouches de ceux qui vous parlent, la vérité, la bénédiction, la solution, la voie du salut, etc…
Utilisez les bulletins d’informations que vous recevez comme des analyses, mais n’en tirez jamais de conclusions, car le lieu de ces analyses peut être source de règlements de comptes. Dieu vous a mis à la tête de cet Etat, et heureusement que vous l’avez compris très tôt. Restez constant dans cette attitude, car aucune autre force humaine ne peut produire le contraire de ce que Dieu a décidé, puisque sa Décision est Restez cet homme courtois que vous avez été, cette figure simple et humble que vous aviez montrée et que vous aviez si bien incarnée. Ne vous laissez pas tenter par le pouvoir et à chaque fois que vous lèverez sa puissante main sur ce peuple qui vous a élu, à l’heure où elle retombera sur lui, qu’il ne ressente que la douceur de cette main et jamais sa répression ni sa capacité à nuire.Le pouvoir use l’intelligence certes, et ceux qui vous entourent seront loin d’être des « saints », car, que vous le sachiez ou pas, ils abuseront de ce pouvoir discrètement ou ouvertement. Ils verseront aussi dans le trafic d’influence, mais tout cela, ils ne le réussiront que s’ils arrivent à vous isoler et cher Président, vous isoler sera plus facile que de vous laisser libre d’actions. Au moment où vous vous direz que personne ne pourra vous isoler car vous êtes un homme libre, sachez qu’ils l’auront déjà fait ! Cependant, si à chaque fois que vous réfléchirez sur une solution qui puisse faire émerger le Sénégal, dans un dialogue sincère avec toutes les parties prenantes, alors sachez Monsieur le Président que vous ne tomberez pas dans leur piège !
Monsieur le Président, encore une fois, restez à l’écoute de chaque sénégalais.
Faites lire vos courriers, si le temps ne vous le permet pas, à des hommes qui sont détachés de tout pouvoir et qui sont versés dans une profonde cime de N’hésitez pas, cher Président, à convoquer des sénégalais ; au hasard pour tâter le pouls de la situation du pays et selon votre calendrier qui sera certainement très chargé ; un autre signe d’isolation que vos assistants, le protocole et autres proches vont garnir à leur manière pour que vous ne soyez jamais alerte sur une autre manière plus prospère de gérer les affaires de l’état, celle de l’échange
Monsieur le Président ne devenez pas l’otage d’un groupuscule, membres de
votre entourage. Ne laissez personne vous dévier de la route que vous vous êtes tracée ; ni famille, ni ami, ni proches, qui représentent d’ailleurs moins de 1% sur les 65% qui vous ont élu sur une liste de 5.500.000 inscrits, dans un pays qui fait plus de 12 millions d’habitants et qui ont tous porté leurs espoirs sur vous. Soyez tolérant, soyez réfléchi ; détournez-vous de la colère car elle ne doit en aucun cas vous fréquenter.
Acceptez les persécutions mais ne persécutez personne, cherchez évidemment à couper la racine de ces persécutions. N’humiliez pas vos anciens détracteurs, pardonnez-les leurs attitudes irréfléchies qui n’ont de sens que dans le pôle de l’absurdité et de l’ignorance ; hier ils étaient déterminés à vous sacrifier politiquement et aujourd’hui que le contraire s’est produit, ils ont tous peur de ce que demain leur réserve. Dominez votre cœur qui aura subi toutes sortes de difficultés. Ne leur faites jamais subir ce qu’ils vous ont fait endurer et Dieu, Le Tout Puissant verra votre attitude, la qualifiera de très noble, et vous guidera dans votre lourde tache et quand Dieu décide de vous prendre en charge, vous accédez automatiquement au succès, à
l’ingéniosité, car aucune charge n’est fardeau pour Lui, Exalté Soit-Il ! Enfin Mr le Président, rappelez-vous de ces trois citations qui pourront vous suivre durant tout votre quinquennat :
1- Le cœur généreux ne transmet que le bien, quelle que soit la nature des coups, des invectives, des injures qu’il reçoit, il reste toujours figé dans un altruisme inégalé ; n’est-ce pas cela sa nature !
2- Le Prophète Jésus (A.S) disait : « aimez vos ennemis et priez pour ceux

qui vous persécutent, car si vous n’aimez que ceux qui vous aiment quelle

mérite en auriez-vous ? » Sujet à réflexion !
3- Enfin, ayant appris le rôle imminent que votre regrettée mère a joué au côté de votre défunt père, nous vous rappelons ce que Al Mustafa (PSL) ; la Reference fondamentale disait, je cite : « un verre rempli de lait ne peut laisser suinter du sang ». Autre sujet à réflexion !Et c’est certain que vous tomberez sur cet article, si c’est toujours le Macky des profondeurs et le cas échéant, cher Président, rendez-vous compte que votre entourage a entamé le processus d’isolation, sous le feu de ses intérêts crypto- personnels, face à un vaillant peuple qui vous a rendu justice et qui n’attend de
vous que respect et bien-être !

Bonne chance Monsieur Sall !

Serigne Fallou Mbacke
PDG ASSIROU.NET GLOBAL MEDIA

President Assirou Children
www.assirou.net
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here