Share Button

 Le Conseil départemental de Louga a un partenaire qui l’aidera à mettre en place une usine pour valoriser le niébé. «Nous avons pu mobiliser plus de 250 millions de FCfa. Plus tard, en fin décembre, l’usine de niébé sera mise en place », a assuré Modou Mberry Sylla, le président du Conseil départemental de Louga, en marge de la cérémonie de remise de chèques aux bénéficiaires du Fonds départemental de développement (Fdd).

Avec cette unité industrielle, a-t-il expliqué, le Conseil départemental lutte contre le chômage et valorise la production locale. « Louga est la première région de production de niébé. Nous contribuons à hauteur de 46 % à la production nationale. Avec cette usine, nous allons non seulement créer des emplois pour les jeunes mais aussi accroître la capacité des producteurs », a dit le président Modou Mberry Sylla. Il a également annoncé des mini-fermes agricoles. Le président du Conseil départemental s’est félicité de la forte mobilisation des associations de jeunes, des groupements de femmes, des notables et des élus du département à l’occasion de cette journée de lancement des activités du Fdd. « Je salue particulièrement la présence, à cette cérémonie, de mon ami et frère Abdoulaye Makhtar Diop, Grand Serigne de Dakar », a-t-il déclaré.

Cinquante jeunes ont reçu des motos « jakarta » et des dizaines de chèques ont été remis à des groupements de femmes. Au total, plus de 250 dossiers ont été enregistrés. « Tous vont recevoir des financements », a promis le président Sylla, rappelant que 100 millions de FCfa sont destinés à ce fonds. « D’autres projets sont en cours. En réalité, nos actions visent à renforcer les acquis du gouvernement du président Sall qui œuvre quotidiennement pour le bienfait des populations », a-t-il indiqué.

Abdoulaye DIALLO

lesoleil

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here