Macky sacrifie le fils de feu Ousmane Masseck Ndiaye et offre 500 millions à Sidy Lamine

0
23
Share Button

Sidy Lamine Niasse avait tonné et menacé de marcher sur le palais de la République, si l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) continue d’exiger qu’il s’acquitte des redevances taxées à sa télé. Sidy a fait trembler et reculer. Il a fini par gagner, puisque son ardoise de 441 millions de francs Cfa a été purement et simplement effacé. Un précédent dangereux. Car la même faveur doit être faite aux autres télés privées, au détriment du Trésor public. A défaut, elles peuvent la réclamer à juste titre. Mais s’il est vrai que le patron de Tfm est très influent auprès du président Sall, dont il est l’un des rares ministres-conseillers écoutés, Bougane Guèye, patron de la Sen Tv et Elhadj Ndiaye, quand même homme du Président Sall, n’ont pas de disciples pouvant les faire craindre ; encore moins de propagandistes chevronnés et de fans. Quant à Mara Ndiaye de la Lct, le Président Sall a fini par oublier les relations plus qu’amicales qui le liaient au défunt Ousmane Masseck Ndiaye, père de Mara et fondateur de la Lct, qui est en train de couler. Pourtant chacun d’eux avait donné le nom de l’autre à un de ses fils. Macky se révèle ainsi un guide qui oublie les bienfaiteurs et amis d’hier, mais paye cash les audacieux et adversaires d’aujourd’hui, prêts à l’affronter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here