Macky Sall lance un vaste programme d’assainissement de 10 villes pour 60 milliards de francs CFA

Share Button

Le Chef de l’Etat Macky Sall a lancé dimanche à Louga un vaste programme d’assainissement de 10 villes dans tout le pays, pour un montant de 60 milliards de francs CFA.

A cette occasion, le Président a déclaré que ce programme entre dans le cadre de sa volonté d’amélioration du cadre de vie et de la santé des populations par la collecte et le traitement des eaux usées.

Il a affirmé que ce projet n’est qu’un premier pas et le début d’une vaste politique de densification du réseau qui va intéresser d’autres villes.

NOTE D’INFORMATION SUR LE PROGRAMME D’ASSAINISSEMENT DES 10 VILLES
(Dakar, Pikine, Rufisque, Tivaouane, Louga, Saint- Louis, Matam, Tambacounda, Touba, Kaolack)

OBJECTIF GLOBAL DU PROJET :
Améliorer de façon significative les conditions de vie et de santé des populations dans les zones d’ intervention du programme.
Montant : 60 milliards de FCFA HTVA   /70,8 milliards FCFA TTC
Financement :

  • Etat du Sénégal : 06 milliards
  • BOAD : 10 milliards
  • Autres Banques : 44 milliards

CONSISTANCE DES TRAVAUX VILLE PAR VILLE :

  • Cambérène : réhabilitation, renforcement et extension du réseau d’assainissement des eaux usées :
  • 35,9 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 5.800 branchements domiciliaires
  • 02 stations de pompage d’eaux usées
  • 53 édicules scolaires
  • Pikine : réhabilitation, renforcement et extension du réseau d’assainissement des eaux usées
  • 23,8 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 3.900 branchements domiciliaires
  • 01 station de pompage d’eaux usées
  • 50 édicules scolaires
  • Rufisque : réhabilitation, renforcement et extension du réseau d’assainissement des eaux usées
  • 21,4 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 2.500 branchements domiciliaires
  • 01 station de pompage d’eaux usées réhabilitée
  • 01 station d’épuration réhabilitée
  • 01 station de traitement de boues de vidange
  • 50 édicules scolaires
  • Tivaouane : Réalisation d’un réseau neuf d’assainissement collectif des eaux usées
  • 15 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 1.500 branchements domiciliaires
  • 02 stations de pompage d’eaux usées
  • 01 station d’épuration
  • 50 édicules scolaires
  • Louga : réhabilitation, renforcement et extension du réseau d’assainissement des eaux usées
  • 32 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 1.500 branchements domiciliaires
  • 02 stations de pompage d’eaux usées
  • 03 stations de pompage d’eaux usées réhabilitées
  • 01 station d’épuration réhabilitée
  • 01 station de traitement de boues de vidange
  • 50 édicules publics
  • Saint- Louis : réhabilitation,  renforcement et extension du réseau d’assainissement des eaux usées
  • 75 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 6.200 branchements domiciliaires
  • 07 stations de pompage d’eaux usées
  • 04 stations de pompage réhabilitées
  • 01 station de pompage d’eaux pluviales
  • 01 station d’épuration réhabilitée
  • 01 station de traitement de boues de vidange
  • 50 édicules scolaires
  • Matam : Réalisation d’un réseau neuf d’assainissement collectif des eaux usées
  • 15 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 2.000 branchements domiciliaires
  • 02 stations de pompage
  • 01 station d’épuration
  • 01 station de traitement de boues de vidange
  • 50 édicules scolaires
  • Tambacounda : Réalisation d’un réseau neuf d’assainissement collectif des eaux usées
  • 51 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 1.500 branchements domiciliaires
  • 01 station de pompage
  • 01 station d’épuration
  • 01 station de traitement des boues de vidange
  • 50 édicules scolaires
  • Touba : Réalisation d’un réseau neuf d’assainissement collectif des eaux usées
  • 18 km de réseaux collectifs d’eaux usées
  • 1.500 branchements domiciliaires
  • 03 stations de pompage
  • 01 station d’épuration
  • 50 édicules scolaires
  • Kaolack : Réalisation d’un réseau de drainage des eaux pluviales
  • 8,3 km ml de réseaux de drainage des eaux pluviales
  • 02 bassins de rétention d’une capacité de 39 000m3
  • 01 station de pompage
  • 50 édicules scolaires

RESULTATS ATTENDUS :

  • 400 000 personnes ont accès à des ouvrages appropriés d’assainissement dans les dix villes dont 300 000 à des branchements sociaux à l’égout
  • Les conditions de vie sont améliorées pour la population de la zone d’intervention du Programme estimée à 2 909 000 habitants, soit 19,40% de la population du Sénégal
  • Les élèves de la zone d’intervention du Programme ont accès aux services d’assainissement à travers la réalisation de 503 édicules dans les dix villes
  • Les populations de Kaolack sont protégées contre les inondations
  • Contribution à la création d’emplois et de richesse additionnelle.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here