Share Button

Abdoulaye Wade a effectué son Magal hier. Après deux années d’absence, l’ancien chef de l’Etat a été reçu avec tous les honneurs,
conformément à la tradition mouride. Il continue de revendiquer les deux postes de député de la Coalition gagnante et regrette de n’avoir pas terminé ses chantiers pour Touba.

Arrivé un peu après 11h, le Président Wade, habillé d’un grand boubou blanc et coiffé d’un bonnet de même couleur, s’est rendu chez Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. C’est à croire que le prédécesseur de Macky Sall n’a pas encore oublié sa défaite en 2012. «Si j’étais réélu, j’allais faire du Sénégal un pays qui n’aurait rien à envier aux pays du Golfe. Mon seul regret est de n’être pas resté au pouvoir, parce que mon ambition était de faire encore plus que tout ce que j’ai réalisé pour ce pays. J’étais dans cette dynamique d’importer au Sénégal toutes les grandes réalisations effectuées dans les pays du Golfe. La délégation qui m’accompagne est composée de Madické Niang qui est mon second, de Oumar Sarr, de Babacar Gaye, de Mamadou Diop Decroix, Mamadou Lami­ne Diallo», a-t-il dit.
Le secrétaire général du Pds n’a pas non plus oublié les Législatives de juillet dernier et continue de revendiquer les deux sièges de député de la Coalition gagnante/Wattu senegaal. «C’est avec ces alliés que nous avons remporté haut la main. Après analyse, je puis vous dire que ces élections ont souffert d’irrégularités que nous avons notées. Dans plusieurs lieux, il n’y a pas eu de vote à cause de la pluie. Si le vote s’était bien déroulé, la Coalition gagnante allait avoir deux députés de plus. J’avais demandé, à cause de ces couacs, d’organiser à nouveau le mercredi qui suit le jour du vote de nouvelles élections, mais à ce jour, je n’ai pas eu de réponse de l’ancien ministre de l’Intérieur. Malgré cela, nous continuerons de demander qu’on nous rétablisse dans nos droits en nous octroyant les deux sièges de député. Ce qui s’est passé à Touba, si c’était à Fatick, je demeure convaincu que les organisateurs allaient faire reprendre les élections législatives», a-t-il soutenu.
A la résidence, l’ancien Président a été reçu par Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre et Serigne Moustapha Mbacké, fils aîné du khalife général. Me Madické Niang est revenu sur les rapports entre le patron des Libéraux et la communauté mouride. «C’est le premier chef de l’Etat, après sa victoire en 2000, à se décoiffer devant Serigne Saliou et à enlever ses chaussures. Après son élection, plusieurs personnes ont voulu devenir mouride. Avec les problèmes de Karim, il n’a jamais prononcé un mot, préférant en digne talibé laisser tout entre les mains de Serigne Touba. Il reste convaincu qu’il est toujours le bienvenu ici à Touba, où il est toujours bien accueilli», a dit le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie.

«Je souhaite que le successeur de Macky soit un mouride»
Abdoulaye Wade a ensuite ajouté comme pour comparer ses réalisations dans la ville religieuse à celles de Macky Sall : «J’ai essayé durant mon magistère de travailler pour montrer les bienfaits du Mouridisme. Si Dieu avait exaucé mon souhait, j’allais faire à Touba, en termes de réalisations, plus que ce que j’ai fait. Je souhaite que mon successeur à la tête du pays fasse plus pour Touba. Et après lui, que son successeur dont je souhaite qu’il soit un mouride fasse plus encore. D’ailleurs, je compte écrire un livre où je vais retracer les projets que j’avais pour Touba. Des architectes vont y travailler. Nous remercions Dieu et Serigne Touba de nous avoir permis de remporter les Législatives ici à Touba et nous souhaitons que cette victoire soit pérenne. Je remercie ceux qui m’ont accueilli avec les honneurs d’un président de la République en exercice alors que ma mission est terminée.»
Répondant à l’ancien Prési­dent, Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre de dire : «En vous écoutant, on sait bien que c’est le cœur qui parle. Votre discours n’a pas changé. Le respect et la considération que la communauté mouride vous voue, personne ne peut le changer. Nous connaissons vos ambitions pour cette communauté.»
Le Président Wade a terminé sa visite chez le khalife général des Mourides avant de reprendre les airs.
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here