Share Button

Le préfet du département de Kébémer, Madiop Ka, a demandé aux services de l’Etat concernés par l’organisation du magal de ’’Mbakké Kajoor’’, prévu le 14 février prochain, de ’’tout mettre en œuvre pour la réussite’’ de cette manifestation annuelle commémorant la naissance de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké.

M. Kâ présidait mercredi un comité départemental de développement (CDD) consacré aux préparatifs de cet événement religieux, en présence des services concernés, du président du comité d’organisation Cheikh Thioro Mbacké et de plusieurs autres dignitaires mourides, dont Serigne Moustapha Mbacké et Serigne Cheikh Aliou Mbacké, représentant la famille de Darou Khoudoss.

« Le comité préparatoire a mis l’accent sur la sécurité des biens et des personnes afin d’assurer un pèlerinage dans la sérénité’’, a déclaré Serigne Cheikh Thioro Mbacké au cours de la rencontre.
Il a ainsi été décidé de reconduire et de renforcer au besoin le dispositif sécuritaire de la précédente édition qui comptait 200 gendarmes et 100 barrières, afin d’obtenir « un plan de circulation fluide’’.
Un accent particulier a été mis sur les mesures arrêtées dans le domaine de la santé, des participants signalant toutefois que le comité préparatoire avait déploré le non-rattachement du centre de santé de Mbakké Kajoor à la région de Louga.
’’Depuis 5 ans, la doléance faite pour ériger un véritable centre de santé à Mbakké Kajoor n’est pas satisfaite alors que la cité religieuse mérite plus », ont dit plusieurs intervenants. Ils ont évoqué la panne des appareils radiologiques et échographiques dudit centre.
Le comité préparatoire a décidé d’accompagner les services d’hygiène, insistant pour que les produits arrivent dans les meilleurs délais afin de désinfecter la localité.
Il a sur ce point adressé ses remerciements au ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr, pour son « importante contribution ».
S’agissant du volet relatif à la fourniture d’électricité, la Senelec, la Société nationale d’électricité, a promis une continuité du service, une augmentation de la tension et l’amélioration de l’éclairage public.
Concernant l’approvisionnement en eau, 20 camions-citernes et 60 bâches souples seront mobilisés.
La Sonatel, la société de téléphonie, s’est dit prête à satisfaire « toutes les demandes », du renforcement de réseau, la mise à disposition de l’ADSL, jusqu’à la ligne LS. De même, une maison de la presse sera mise en place pour « une meilleure prise en charge des besoins des média’’, ont assuré ses représentants.
Il est à signaler que c’est à Mbakké Kajoor, village fondé vers 1880 par Mame Mor Anta Sali Mbacké, père du fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Mbacké, que les plus grands disciples de cette confrérie sont venus faire acte d’allégeance.
Aussi les disciples mourides convergent-ils chaque année à Mbakké Kajoor, pour y commémorer la naissance de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké, fils de Cheikh Ahmadou Bamba, dit Serigne Touba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here