Magal de «Toundou»Diéwol (Louga) ou la rencontre historique entre Serigne Touba et les soldats français , célébré le 11 Mars prochain …

Share Button
Résultat de recherche d'images pour
La communauté mouride va célébrer, le samedi 11 Mars 2017, le Magal de Touba «Toundou»Diéwol (région Louga, commune de Thiamène). Commémorée sous l’égide du Khalife Général des mourides, Cheikh Sidy Mouktar  Mbacké (Yala Nafi Yag Té Wéer !) et sous le haut parrainage de Serigne Mame Mor Mbacké Mourtada, cette manifestation a pour maître  d’œuvre Serigne Abdou Mouhayminou Mbacké Mourtada. Cette 34ème Edition sera axée sur le thème : «La résistance de Thiéyène et la déportation en Mauritanie (retour d’exil du Saint Homme en Mer». A en croire Serigne Saliou Mbaye, membre du Comité d’organisation de cette rencontre religieuse : «Depuis 1996, Serigne Abdou Mouhayminou Mbacké Ibn Cheikh Mouhamadou Mourtada Mbacké Ibn Serigne Touba Khadimou Rassoul a été désigné par son illustre père pour conduire les destinées de ce haut sanctuaire du Mouridisme. Il a été confirmé dans son rôle de gardien du temple de Touba «Toundou» Diéwol par tous les autres Khalifes qui se sont succédé. C’est pourquoi, il lance un appel à tous les talibés mourides et, par-delà, tous les musulmans, tous les «Kourels» de Diéwol à se mobiliser  pour une réussite totale de cet événement qui constitue un moment historique dans l’agenda du Mouridisme », s’est-il expliqué avant de revenir sur l’historique de ce Magal :« Le 10 Aout 1895, le Cheikh Ahmadou Bamba quitta le village de Mbacké Barry( dans le Djolof) pour aller déférer à une convocation du Gouverneur Général de l’Afrique Occidental Française qui avait , à l’époque, son siège à Saint-Louis. A la tombée de la nuit, le Cheikh passa la nuit dans une vallée situé dans la Commune de Thiamène (ex-cercle de Louga). Et à l’aube, les soldats français appelés aussi spahis l’eurent envahi et, il sortit victorieux de cette première confrontation avec le blanc. On peut dire alors sans aucun risque de trahir la vérité que l’étape de Diéwol, c’est la première victoire  sur le colon avant les autres étapes décisives  de Ndar (Saint-Louis) et du Gabon et de celles qui s’en suivirent », nous rappelle-t-il. Disons qu’au programme de cet événement, il y aura une grande marche «Dieuredieufaty Serigne Touba !» qui sera sous la coordination de  Serigne Cheikh Diorel Mbacké de Mbacké Barry Djolof.
PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here