Share Button

« Nous sommes prêts à consentir le prix à payer pour que le Sénégal devienne une terre de démocratie», a soutenu le président du Grand parti, Malick Gakou.

Dans un entretien accordé au journal Le Quotidien, il dit espérer que la raison finira par triompher des passions et des calculs politiciens du pouvoir.

« Si le pouvoir fait du forcing en faisant passer ce projet de loi, nous en tirerons les conséquences. La première chose est de continuer le combat pour que toutes les lois en porte-à-faux avec l’expression d’une vie démocratique à la hauteur de l’ambition que nous avons pour notre pays, ne puissent pas prospérer », avertit le président du Grand parti.

«  Sur ce plan, la classe politique devrait s’accorder à mettre en exergue tout son génie pour éviter à notre pays des convulsions et des lendemains d’élections contestables », a encore suggéré Malick Gackou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here