Share Button

Ce matin, Dakar Actu relayait la rencontre initiée par les délégués des 56 quartiers de Wakhinane Nimzatt alertant les autorités sur les conséquences d’une nouvelle descente des travailleurs de Djeddah Thiaroye Kao à Marché Bou Bess. A l’issue de cette rencontre suivie d’un point de presse, délégués de quartiers, conseillers municipaux, bref les populations de la commune dirigée par Racine Talla, ont retenu de se présenter demain audit marché dès 7h30 pour empêcher à Djeddah Thiaroye Kao de collecter la moindre taxe. C’est dire que ça risque de chauffer. Pas plus tard que jeudi passé, des travailleurs municipaux, accompagnés de résidents de la commune de Wakhinane Nimzatt (Guédiawaye), s’étaient vigoureusement soulevés contre leurs collègues de Djeddah Thiaroye Kao, munis d’un arrêté du sous-préfet de Pikine-Dagoudane, pour collecter des taxes à Marché Bou Bess. Le commissariat de police de Thiaroye était intervenu in extremis, en procédant à l’interpellation de quelques conseillers de la commune dirigée par M. Racine Talla. Le pire allait se produire, n’eût été l’intervention des forces de l’ordre qui finirent par relâcher les conseillers arrêtés après opposition, par les soins de ceux-ci, d’un arrêté du préfet de Guédiawaye.

Pour rappel, la gestion dudit marché est depuis la phase opérationnelle de l’Acte 3 de la décentralisation au cœur d’un conflit territorial entre les communes de Wakhinane Nimzatt et de Djeddah Thiaroye Kao. En janvier 2017, la Cour suprême a tranché en faveur de la collectivité dirigée par le maire libéral Cheikh Dieng. Un verdict contesté par le camp de Racine Talla. Pour éviter tout risque d’affrontement, l’autorité a pris un arrêté conservatoire, suspendant toute collecte de taxe dans ce marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here