Share Button

« Participer à cette conférence est pour moi un devoir, juste en tant que maman, sans tenir compte du statut de Première dame. Parce qu’il s’agit de la cause des enfants. La cause des enfants nous importe ; elle mérite la mobilisation de tous nos efforts. Ils nous font plus de joie quand ils sont heureux et nous font de la peine quand ils souffrent », a souligné Marième Faye-Sall.

Pour la première dame, qui était hier sur la RTS, il faut agir en urgence pour la protection des enfants.

Parce qu’ « un enfant maltraité, un enfant violenté est un enfant privé de son enfance, un enfant de sa part de rêve et de réalisation de sa vie d’adulte ». a l’en croire, l’heure est grave pour ce qui est de la protection des enfants dans nos pays. « Nous sommes là pour dire que ça suffit. Alerter, c’est bien mais agir, c’est encore mieux. Pour faire son plein effet, je souhaite que cette rencontre résonne comme un appel à l’action. Il faut agir et agir en urgence pour la protection des enfants », a-t-elle prié.
La rédaction de leral.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here