Share Button

– Le député Ousmane Sonko veut que l’opinion publique soit édifiée sur le nombre exacte de victimes du massacre de Thiaroye en 1944. Un souhait fait hier, dimanche 03 novembre lors du vote du projet de budget 2018 du ministère de la Justice.

« 73 ans après le massacre de Thiaroye, est-ce que le gouvernement serait prêt à abréger à controverse sur le nombre réel de tirailleurs sénégalais morts, en procédant à l’exhumation et à l’inventaire des corps ensevelis dans une fosse commune, dont l’une est située au camp de Thiaroye ? », a lancé l’ancien inspecteur des impôts à l’endroit du Garde des Sceaux. Avant d’ajouter que ceci allait permettre « de doter les victimes de sépultures descentes ».

Poursuivant, Ousmane Sonko a également plaidé pour « la réhabilitation des héritiers, mais aussi à la mémoire des victimes avec la révision du procès inique qui a été fait aux survivants ». Selon lui, la presse aurait déclaré que le président Hollande avait remis à son homologue sénégalais, l’intégralité sous forme numérique des archives françaises. « Peut-on savoir quand on pourrait les consulter ? », a demandé le député de la coalition « Ndawi Askan Wi ».

Pour rappelle le 1er décembre 1944, des soldats africains appelés « tirailleurs sénégalais » ont été exécutés par l’armée française au camp de Thiaroye, au Sénégal. Ces hommes réclamaient le paiement de leurs indemnités de démobilisation…

La Rédaction  Dakarmidi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here