Share Button
L’ancien président Wade avait réussi à manœuvrer tant bien que mal jusqu’à extirper son fils Karim des geôles où le détenait son tombeur. Depuis l’arrestation de celui-ci et le démantèlement de sa formation politique dont il avait fait de Macky le numéro 2, Me Wade préparait sa vengeance ; surtout que ce Sall, qu’il a fabriqué politiquement, en est venu à magnifier Abdou Diouf, qui a déconstruit le Sénégal. Ainsi Me Wade a décidé de livrer son dernier combat politique, malgré son âge de plus de 90 ans. Il est décidé à lui imposer la cohabitation dès la prochaine législature. Et Me Wade sait que les Sénégalais sanctionnent l’ingratitude et va surfer sur ce clavier. Il sait aussi qu’il peut fédérer l’opposition. Il va continuer de s’y atteler, après avoir récemment rencontré Malick Gackou et Mamadou Diop Decroix aux lieux saints de l’Islam. C’est dans cette perspective qu’il a repris langue avec Idrissa Seck. Me Wade est décidé à prendre sa revanche et sait que les Sénégalais sont fatigués, abusés et déçus. Agitateur hors pair, il va exploiter le mécontentement populaire. C’est donc dire que dès le mois de juin, Macky Sall, qui a pris goût aux airs, sera obligé de passer plus de temps au Sénégal pour tenter de parer aux coups de Wade. Celui-ci à Dakar Macky perdra forcément les législatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here