Share Button

Au moment où ces lignes sont écrites, il y a de l’électricité dans l’air à Guet-Ndar après le meurtre d’un Sénégalais. En effet, tôt ce matin, des pêcheurs de la localité, en guise de représailles, ont brûlé et vandalisé des cantines appartenant à la communauté mauritanienne. Les scènes de saccage ont eu lieu principalement au marché de Ndar et à l’île Nord. « Tout le matériel trouvé sur place a été vandalisé par cette rage noire que la police tente de disperser difficilement », informe Ndarinfo.

C’est dire que le conflit entre pécheurs guet-ndariens et garde-côtes mauritaniens prend une nouvelle tournure et appelle une solution définitive pour éviter le syndrome des évènements de 1989 quand le torchon avait brûlé entre les deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here