Share Button

L’ancien Premier ministre de Macky Sall à savoir Aminata Touré s’invite aussi dans la danse préparatoire des élections législatives prochaines. La dame dit tout : de la situation de l’Apr, au gaz et au pétrole sénégalais, en passant par l’affaire Khalifa Sall jusqu’à ces joutes électorales.

Mimi semble minimiser le rassemblement de l’opposition dans sa Coalition, estimant que ce sont les mêmes têtes que celles de l’année passée qui s’étaient déjà réunies, pour dire non aux réformes constitutionnelles et qui sont encore là présentes. Pour elle, «le rapport de force est connu».

Dans cet entretien accordé à EnQuête, la responsable apériste, interrogée sur ces départs enregistrés dans la Mouvance présidentielle, reste zen. Pour elle, il faut aussi souligner les nombreuses arrivées de personnalités importantes qui sont déjà notées.

«La politique, c’est le mouvement », soutient-elle, avant d’ajouter que la réalité du terrain, ce n’est pas seulement les déclarations intempestives dans la presse.

Concernant la bonne gestion des ressources, Mme Aminata Touré estime que c’est la raison, pour laquelle le Président de la République, Macky Sall, a pour objectif et ambition que le pétrole serve aux générations présentes et futures. «C’est pour cela qu’il a mis en place la structure COS-PETROGAZ pour qu’il y ait une réflexion stratégique», fait-elle part.

Pour l’affaire Khalifa Ababacar Sall, l’ancienne ministre de la Justice n’a pas voulu trop s’épancher sur la question, disant que c’est une affaire exclusivement du ressort de la justice. Alors, à elle d’en apprécier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here