MODEL : Ibrahima Sall, un homme discret et efficace au service de son pays

0
Share Button

ibrahima-sallFondateur du Mouvement pour la démocratie et les libertés, le premier ministre de l’Education national du régime du président Macky Sall, Ibrahima Sall dirige aujourd’hui la SICAP dont il est en train de redorer le blason. Avec d’énormes actes déjà posés.

Cet économiste, titulaire d’un diplôme d’économie de l’université de Bordeaux I, d’un diplômé de sciences politiques, et d’un DESS de l’Institut d’administration des entreprises de Bordeaux, nommé à 26 ans par le milliardaire Djily Mbaye, directeur général du groupe Société anonyme immobilière Indépendance (SAIM), membre fondateur et secrétaire général du Parti pour la vérité et le développement (PVD) de son cousin, le chef religieux Modou Kara Mbacké, en homme de défi démissionne pour fonder son parti politique, le Mouvement pour la démocratie et les libertés (MODEL).

Il sera un des premier à avoir cru en Macky Sall alors patron de l’APR et candidat à l’élection présidentiel de 2012, d’où leur collaboration dans le cadre de la coalition Macky 2012 à partir de 2011. Il avait lu la déclaration signée par 28 partis et 4 mouvements de soutien lors de l’investiture de Macky Sall, en janvier suivant.

Très présent dans les médias lors de la campagne présidentielle pour défendre la coalition Macky2012, ce diplômé en Sciences politiques, maniant parfaitement le Français et le ouloff a sur rallier à la cause de Macky Sall les plus réticents

Par ailleurs, cet économiste qui a participé à la mise en place de plusieurs projets dont Canal Horizons, le projet Gazier du Sénégal, entre autres, s’est aussi implanté avec son parti, sur toute l’étendue du territoire national et dans la Diaspora. En France, trois cellules ont été montées précisément dans les villes de Paris, de Mulhouse et de Strasbourg.

La surprise des élections locales de 2014

Ses efforts seront vite payés. Puisqu’en homme de défi voulant se peser, il est allé seul aux élections locales de juin 2014 sans le regretter. Il sortira avec «plus de 18 communes gagnées par le « Model », constituant ainsi la surprise des élections locales. Ce parti que ses pourfendeurs qualifiaient de «poids plume » venait de prendre sa revanche dans le paysage politique.

Mais, aujourd’hui, plus qu’hier, Ibrahima Sall, petit-fils de Mame Thierno Birahim Mbacké, est derrière le président Macky Sall pour un deuxième mandat dès le premier tour. Son parti, très engagé, ne fait pas dans la demi-mesure pour y arriver. Et avec un homme aussi discret et efficace, comme le patron de la SICAP, le président Macky Sall peut être rassuré !

PARTAGER