Share Button
Le projet de loi modifiant l’article L.78 du Code électoral a bien été voté par la majorité des députés jeudi dernier. En attendant sa promulgation par le Président de la République, une partie de l’opposition vient y mettre une tâche noire. Cette dernière réclame son annulation.

La «Coalition gagnante/Wattu Senegaal» compte bien saisir le Conseil constitutionnel alors qu’on est à moins d’un moins de l’échéance législative. «Nous allons saisir le Conseil constitutionnel pour demander l’annulation de cette loi et nous allons aussi nous mobiliser sur le plan politique pour faire face à la forfaiture », a indiqué le Coordonnateur dudit mouvement.

En tout cas, le temps passe. EnQuête rapporte que Mamadou Diop Decroix, lui aussi, membre de ladite coalition, avoue que la saisine est en bonne voie. Il estime par ailleurs que «les 25 signatures sont déjà réunies et dès lundi le document sera déposé».

Un combat que cette partie de l’opposition compte mener jusqu’à son terme. Car, pour elle, la juridiction qui va être saisie va devoir apprécier si cette nouvelle loi est conforme ou non à la Constitution et aux traités internationaux ratifiés par le Sénégal, notamment le protocole additionnel de la Cedeao.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here