Share Button

A l’hémicycle, les débats se tiennent dans une atmosphère pour le moins tendue. A l’origine de cette nervosité des uns et des autres, la modification de l’article 78 du code électoral qui est soumise aux députés pour alléger le déroulement du scrutin du 30 juillet prochain. Durant son temps de parole, le député Me El Hadji Diouf a demandé le renvoi du texte à la commission des lois pour révision, car selon lui, une adoption de cette modification telle qu’elle est soumise aux élus pourrait entraîner le pays dans une stabilité post électorale. Il met les députés de la majorité devant leurs responsabilités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here