Share Button

Le débat sur le choix porté sur le frangin du Président de la République, Aliou Sall, pour diriger la Caisse des dépôts et consignations (Cdc) continue d’occuper l’espace médiatique. Ce vendredi, dans sa livraison, L’Observateur a donné la parole à l’ancien Ministre sous le régime libéral, Modou Diagne Fada.

Membre de la 13ème Législature, le député a, d’abord, jeté une grosse pierre sur la tête du Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Pour lui, “le non-respect du Règlement intérieur à l’hémicycle est la faute de Niasse“.

Dans cet entretien avec nos confrères du journal de la Médina, le leader de “War Wi” estime que, lors du régime présidentiel de Me Wade, des erreurs avaient, certes, été commises. Mais Macky et Cie ne devraient pas répéter les mêmes bêtises. Et malheureusement, c’est le cas, a-t-il dit.

D’ailleurs, “on parle, aujourd’hui, de la nomination de Aliou Sall à la Direction générale de la Cdc, à dire vrai,  nous, Libéraux, devrions, vraiment, être gênés d’en parler. Parce-que nous avions fait la même chose“, dit-il.

Ancien responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds) qu’il a quitté pour créer sa propre base politique (“War Wi”), Modou Diagne Fada soutient qu’il n’ a plus de contact avec Me Wade, Secrétaire général national de ladite formation libérale.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here