Share Button

Les étudiants ne décolèrent toujours pas. Vingt-quatre heures après la mort de Mohammadou Fallou Sène, la tension vive dans les universités du pays.

Pour rappel, à Saint-Louis, comme à Dakar, Ziguinchor, Bambey et Thiès , les affrontements ont opposé hier les étudiants aux forces de l’ordre. Aujourd’hui encore, les heurts se poursuivent, jusqu’au moment où nous mettons sous presse ces lignes. Des blessés et des interpellations sont signalés. Nous y reviendrons.

Leral.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here