Share Button

 – Le président de la République Macky Sall a apporté des précisions sur le niveau d’endettement du Sénégal qui suscite beaucoup de débats « Il faut qu’on arrête de parler comme ça de la dette à tort et à raison », a-t-il pesté, au cours de la revue annuelle conjointe de la politique économique et social, tenue hier, lundi 04 décembre à la salle des banquets du Palais présidentielle.

Selon le chef de l’État, « si l’on considère les critères et les normes de viabilité retenues pour la dette publique au plan international, deux critères restent fondamentaux. Premièrement c’est le service de la dette sur la dette extérieure et deuxièmement c’est le service de la dette sur les recettes budgétaires. Il faut qu’on soit capable de rembourser la dette. Si vous prenez ce ratio, nous sommes à 10,9% et la norme est de 30%. Donc où est le débat », martèle le président de la République Macky Sall.

Poursuivant, le chef de l’État soutient « le ratio de la dette extérieure sur les exportations de biens et services. La norme est de 20% et nous somme à 9,1%. On ne peut pas passer notre temps à spéculer. Je parle des gens qui parlent de la dette et qui disent qu’il y a des risques de surendettement », renseigne Macky Sall. Avant d’ajouter que « le Sénégal a un risque de surendettement faible. Et nous nous endettons pour construire le développement du pays », conclut-il.

La Rédaction Dakarmidi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here