Share Button

À Touba se tient depuis lundi un séminaire de formation accordée à une cinquantaine de femmes sur les techniques de gestion des finances, sous la houlette d’Oulimata Dioum,  actuelle Présidente de l’Association des femmes pour la promotion de l’Entreprise  au Sénégal. L’AFEFES, en collaboration avec  la Fondation Konrad Adenauer a ainsi organisé cet atelier de renforcement des capacités pour permettre aux femmes du département de Mbacké  d’améliorer leurs conditions d’existence et de mieux gérer leurs activités économiques.

Face à la presse, Oulimata Dioum a déclaré  »qu’aucune société ne peut réussir de développement durable, viable et enviable quand la femme est marginalisée ». Elle confie en revanche, « que  la région de Diourbel abrite un nombre impressionnant de femmes confrontées à des situations de vie précaires ».

Oulimata Dioum de souhaiter, pour terminer, des séminaires de formation sur d’autres modules en licri-jardinage, notamment, qui est selon elle, un moyen sûr d’accélérer la politique d’autosuffisance alimentaire. L’accès au crédit, aux formations en général et à la terre, sont aussi, martèle-t-elle, une préoccupation majeure…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here