Share Button

On nous bombarde depuis quelques semaines de publicité autour de l’ouverture prochaine de l’aéroport international Blaise Diagne Diagne (Aibd) de Diass. Lors de la tenue du Conseil interministériel, le gouvernement avait dit prendre toutes les dispositions pour l’ouverture de l’aéroport à date échue. Mais nulle part, les autorités n’ont évoqué l’éclairage de l’autoroute à péage.

Depuis que cette autoroute est ouverte à la circulation, nombreux sont les conducteurs qui se plaignent de l’obscurité dans laquelle se trouve l’infrastructure. Ni le gouvernement, ni la société Eiffage Sénégal ne veut s’engager à installer la lumière.

Pourtant cette obscurité constitue un énorme danger pour les automobilistes. Et avec l’ouverture de l’Aibd, le danger va augmenter d’un cran. Et bonjour les accidents et les agressions. Il est inconcevable que l’autoroute fasse rentrer des millions par jour et qu’elle ne soit pas éclairée.

1 COMMENTAIRE

  1. L’éclairage des autoroutes en rase campagne est sujet à controverses. Une voiture qui possède des phares et des feux de croisement doit pouvoir rouler sans danger sur une autoroute non éclairée. Il suffit de respecter les limitations de vitesses, de contrôler ses pneus, son moteur et son niveau d’essence avant d’emprunter l’autoroute. L’éclairage nocturne en rase campagne pose de sérieux problèmes d’économie d’énergie et surtout d’écologie car les animaux, surtout les oiseaux et les insectes, en pâtissent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here