Share Button

 

Le Président de Bokk Gis-Gis s’en est pris au Président Macky Sall. Pour Pape Diop, une planification du régime qui a fait objet d’une réflexion profonde, a permis d’aboutir à ce résultat.

«Parce que ces élections sont celles qui ont suscité le plus de contestations depuis le consensus de 1992. Depuis le référendum, Macky Sall et son clan se sont rendu compte qu’ils sont devenus minoritaires, il fallait donc qu’ils trouvent un artifice leur permettant de gagner ces élections.

Pour tout cela, notre coalition a décidé de ne plus participer à une élection organisée par un gouvernement de Macky Sall. Son ministre de l’Intérieur doit dégager, il doit nommer un ministre chargé des élections, mais aussi revenir au code de 1992», a déclaré l’ancien maire de Dakar, hier, lors de la conférence de presse de la coalition Wattu Senegaal.

Les Echos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here